La cour de récré…

Cet endroit est un total mystère, pour vous, parents, qui n’en connaissez que le mot, et en avez une vague idée de ce qui peut s’y passer.C’est un lieu, où tout se joue!De nombreux codes y naissent, et il est essentiel pour moi  de vous en transmettre les significations.

Elle est le schéma type d’une micro société. Comme j’ai répondu à une maman quelques jours avant, inquiète pour son fils qui se fait constamment embêter.

Lorsqu’il m’arrivait d’être de surveillance dans la cour, il était très intéressant d’observer, à quel point cet endroit s’organisait d’une manière impressionnante!

Le constat est sans appel, plus une cour est grande, moins il y a de disputes de territoires puisque tout le monde arrive à s’en accommoder, et que chacun, chacune a un espace suffisant.

En revanche, les jeux de pouvoir, de hiérarchie entrent en jeu quand il se rétrécit, les personnalités se révèlent.

Vous avez  les « chefs », ceux qui s’octroient le titre d’emblée, la plupart du temps,ce sont des enfants dont la bulle familiale, comme je l’appelle ( lieu où il est sensé être en sécurité et à l’abri de tous les dangers) est en totale déconstruction.

-Parents séparés, famille monoparentale dépassée, parents absents, parents divorcés, enfant roi, violence subies à la maison, alcoolisme…

Ces enfants se sentent tout puissants, ils sont détestés, ils sèment  la terreur, ils divisent pour mieux régner, la cour est un véritable exutoire pour eux.

Ensuite, vous avez les « suiveurs », les pires! selon moi, sans personnalité, aucune confiance en eux, incapables de prendre une décision, et fascinés par les « chefs », à qui ils obéissent au doigt et à l’œil, croyant être importants, et quémandant cette reconnaissance qui ne viendra jamais!Une illusion!

Et puis vous avez les « normaux », qui refusent, et ne veulent rentrer dans aucune case.

Ceux là, la plupart du temps, ont des ennuis. Ils énervent les autres, parce que tout leur réussit.

Leurs résultats scolaires, leurs apparences, leurs personnalités, leurs équilibres familiaux.Ils ont du charisme, et cela suscite de la jalousie, de l’exaspération de la part des « chefs », qui envient leurs situations,  mais ne l’admettront jamais par fierté et orgueil mal placés. Donc la solution facile, c’est de leur mener la vie dure!

Pour endiguer un tel phénomène, la clef du problème est entre les mains des adultes.

Voici les méthodes que j’ai appliquées:

-Mettre en place une surveillance accrue.

-Pouvoir compter sur l’adulte.Il représente le STOP.

-Repérer tous les « phénomènes problématiques ».

-Les rassembler, leur parler avec autorité, et leur faire comprendre et ressentir que ce ne sera jamais eux qui commanderont.

Malheureusement, tous les adultes ne conçoivent pas de la même manière l’expression,  « avoir une conscience professionnelle ».

Il peut y avoir défaut de surveillance, négligence du problème de l’enfant.

On le renvoie jouer, et on ne répond pas à ses attentes. Il n’y a pas de petits ou grands problèmes, à partir du moment où l’enfant vient voir l’adulte, c’est qu’il  a une attente, et un besoin précis à cet instant!!!

Certes, cette manière de travailler requiert énormément d’énergie, de l’investissement, de l’engagement de la part des adultes.

Mais après tout, ne sommes nous pas, nous, adultes, qui avons décidé de travailler auprès d’eux, ou qui les côtoyons chaque jour, ne sommes nous pas garants de la sécurité physique et affective de ces enfants?

Au début, l’enfant prend sur lui, essaye le moins possible d’utiliser le »joker adulte », par contre si le problème persiste, si vous vous trouvez dans une impasse, inutile de mettre encore plus l’enfant en danger, ou dans l’angoisse, écoutez le et agissez.Rencontrez les adultes en charge (surveillant,directeur, enseignant, animateur…).

L’autorité assise, les actions posées, et les choses dites clairement apaiseront indéniablement les tensions et les problèmes que votre enfant subit.

En ce qui me concerne, je faisais partie de la ligue des incasables, malade, quelquefois dans mon coin… A ce titre, vous trouverez un lien ci dessous, pour commander ou télécharge mon livre qui vient juste de paraître.

https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/781267/s/souvenirs-d-une-enfant-visions-et-reflexions-d-une-adulte-mildred-roby/

Publicités

A propos Muriel

J'ai constaté tristement que si les enfants rencontrent de graves problèmes, c'est dû essentiellement aux adultes qui n'ont pas fait ce qu'il fallait au moment où ils en avaient besoin!
Cet article a été publié dans Expériences vécues. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La cour de récré…

  1. Nirina Ramaromisa dit :

    Je pressentais une organisation du genre sans toutefois pouvoir y apposer de mots… Merci à toi pour ce mode d’emploi bien détaillé.
    Mon fils, du rang des « normaux » a dû en venir aux mains pour se défendre. Réussir en classe lui a valu de se faire traiter d’ « intello »…Ce n’est pas un compliment… non… pas dans ce milieu là…
    Réunion d’informations de rentrée : il n’y eut que 2 parents présents pour une classe de 25 élèves. Les parents, pour la plupart dépassés, ont tout simplement abandonné. Triste réalité !
    Nous avons rencontré le Principal, le CPE et le professeur principal : je les remercie pour leur disponibilité et leur prise en charge. Il s’agit de leur lutte au quotidien. J’attends voir la fin de ce 1er trimestre…

    Bonne continuation à toi pour ce blog! Tu traites d’un sujet d’une grande importance qui offre, de surcroit, le regard de l’intérieur, qui nous manque à nous parents 🙂

    Aimé par 1 personne

    • mumurabenoz dit :

      Exactement! et tous les adultes en charge qui, souvent baissent les bras, cela me rend très triste, car on n’oublie que c’est la génération future qui devra porter l’avenir! Mais vu qu’ils doivent faire au jour le jour! ça commence par un cours qui sera assuré en entier ou pas! Mais je n’oublie pas ceux qui, comme moi sont passionnés et inquiets pour le sort de tous ces enfants sans exception! je suis contente d’avoir pu t’expliquer clairement cette fameuse organisation qui vous est étrangère et ne vous parle que vaguement la plupart du temps!

      J'aime

  2. lilette dit :

    Merci
    C est clair……
    Une mini société !

    J'aime

    • mumurabenoz dit :

      Oui! tout à fait!

      ————

      Désolé lilette! mais j’ai dû partir précipitamment, donc je n’ai pas pu répondre à votre commentaire correctement.Pour en revenir à votre commentaire, effectivement c’est une mini société, comme vous le mentionnez si bien, et je rajouterais que ce principe est universel, et qu’il s’applique de la maternelle, en élémentaire également, au collège et au lycée, et même à la fac!Ensuite c’est la vie d’adulte qui les attend.Voilà pourquoi j’ai voulu éclairer les parents sur ce lieu méconnu.
      Bonne soirée à vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s