Quand les jeux de société se transforment en pouvoir de société…

Noël et le Nouvel An sont passés, j’espère de tout mon coeur, que les fêtes se sont bien déroulés pour vous tous! Et, surtout, que vos enfants ont bien apprécié les cadeaux qu’ils ont reçu. A ce propos, lors de mon passage dans le sud, en visitant nièces et neveu, il m’est venu l’idée d’un billet sur l’évolution des jeux de société, d’autrefois à aujourd’hui.

– Quel en était l’esprit ?

– Que s’est-il passé ?

Autrefois, on sortait les jeux de société, pour un moment de partage, les écrans n’existaient pas. Il y avait donc ces moments privilégiés, pour s’amuser, rire, en attendant de passer à table, par exemple. Une grande entente et une certaine complicité s’installaient, parce que c’étaient des moments instaurés, comme une sorte de rituel. Le week-end, quand on avait fini de vaquer à toutes les occupations importantes (plier le linge, repasser, laver la vaisselle), on s’installait pour jouer.

Aujourd’hui, tout a changé, les jeunes sont moins avec leurs parents, beaucoup plus dans leurs chambres, devant leurs écrans, quel qu’ils soient. Tout le monde s’isole, et il est très difficile de se retrouver. Jouer en famille? Vous n’y pensez pas! C’était avant, c’est révolu, c’est périmé, comme ils aiment à dire. Les  jeux de société ont évolué. Avec elle, le Monopoly classique, s’est transformé en Monopoly Empire, pour ne citer que lui. Et le traditionnel Scrabble, s’est fait détrôner par le Scrabble Délire. Les grandes enseignes aussi ont compris cette évolution, et se sont vite rendues compte que si elles voulaient rester dans la course, il fallait s’adapter. Néanmoins, je constate, avec un certain effroi, et une réelle impuissance, que la consommation est partout. Rien de nouveau, et pas étonnant, me direz vous! Seulement s’amuser à construire, à acheter de grandes marques, qui existent dans la vie réelle, précisons le! Acquérir la tour la plus haute, est votre objectif final, finir très riche dans la foulée. Expliquez moi la pédagogie que nous pouvons retirer dans ce jeu! Seulement voilà, les enfants ne sont aucunement déconcertés. Ma nièce, majeure m’a dit, avec un certain détachement, et un ton empreint de réalité : »Ben oui!Ils savent très bien que nous sommes les futurs consommateurs ! ». Alors tous ces grands groupes, n’ont pas intégré, ou peu, c’est qu’ils croient manipuler ce public, mais en réalité, c’est cette génération de demain qui sait très bien où elle veut en venir. Elle sait pertinemment, qu’elle est la première cible privilégiée, pour la consommation. Les rivalités, les concurrences, entre divers parcs d’attractions, zoos, smartphones et autre , ne dort jamais. Elle sait qu’elle a pris le pouvoir, même si elle tente de ne pas trop le montrer. Elle préfère vous faire croire, qu’elle est innocente, et qu’elle n’a rien à voir dans tout ce monde qui évolue, et change à une vitesse grand V devant elle. Mais croyez moi, lorsqu’elle a envie d’y prendre part, elle sait se manifester au moment opportun, se faire comprendre, et agir dans ce sens. Je finirais, en disant qu’il est vital, de ne pas se laisser submerger par la consommation effrénée, de plus en plus grandissante, qui s’offre à nous, chaque jour. Essayez d’apprendre à vos enfants à maitriser ce besoin de consommer à tout prix, si vous le pouvez. Cela dit, il est regrettable de constater, que nous avons atteint, sans nul doute, le point de non retour. Mais il appartient à vous, chers parents, de limiter les effets néfastes, directs ou indirects, que la consommation peut avoir comme impact sur vos enfants.

Publicités

A propos Muriel

J'ai constaté tristement que si les enfants rencontrent de graves problèmes, c'est dû essentiellement aux adultes qui n'ont pas fait ce qu'il fallait au moment où ils en avaient besoin!
Cet article a été publié dans Jeux/Jouets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Quand les jeux de société se transforment en pouvoir de société…

  1. So dit :

    Et le jungle speed !!!!! Longue vie au jungle speed !

    J'aime

  2. Nab dit :

    Les jeux de sociétés sont beaucoup plus que les quelques que vous citez aujourd’hui.
    Dans certaines familles modernes on joue encore au lieu de regarder la tv, mais à Carcassonne, Miniville, Takenoko, Dixit etc. des jeux qui donnent envie aux petits comme aux grand et qui ne ressemble pas à une séance de torture pour adultes.
    Ce sont des jeux qui apprennent à jouer et à perdre qui ne doivent pas tout au hasard.

    J'aime

    • mumurabenoz dit :

      Cher Nab, tout d’abord merci pour votre commentaire et je profite pour vous renouveler mes voeux pour l’année 2016! Avant tout je tiens à dire que je n’ai cité que ces deux exemples, qui m’ont frappé, cependant et heureusement qu’il existe d’autres jeux, pédagogiques tels que dooble, picturecka,Cranium ou d’autres encore, ou dans un tout autre registre tout simplement divertissant! Je voulais attirer l’attention sur cette consommation qui prend le pas de jour en jour, et que nous ne pouvons que constater, avec une certaine impuissance , qu’elle se reflète aussi au travers des jeux! Je suis heureuse quand je vois des familles qui prennent encore le temps pour jouer, partager, avec leurs enfants, au contraire!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s