La confiance en soi de l’enfant

Approchons de plus près, pour préciser la définition. Avoir confiance en soi: c’est se connaître, croire en son potentiel, et ses capacités.

Pour que l’enfant acquiert encore plus de confiance en lui, se construit pas à pas. de jour en jour, avec des petites, ou de grandes actions. Cela dit, il est important de commencer tôt, pour qu’à l’adolescence, ce que l’enfant a acquis, jeune, ce dont il était persuadé, ne flanchera pas avec les tempêtes et les ravages que peut faire l’adolescence, parfois. Cela nécessite un travail en commun, et des efforts de chaque côté. La posture aussi, joue un rôle très important, le fait de se redresser, le regard vers le haut, et non pas regarder en bas vers ses baskets. Toutes ces petites choses ajoutées, qui font que l’enfant gagne cette confiance en lui, étape par étape.

Au début, le bébé, n’a pas trop à s’en faire, vu qu’il a ses parents, qui lui servent de remparts. Cela dit, il ressent la confiance en soi ou pas de ses parents. Les dialogues échangés, à propos de lui, sa situation. Bien sûr! tout cela est mystérieux, puisque parfois, vous verrez des enfants, devenus adultes, qui reproduisent, des actes, sans trop savoir d’où cela vient.

C’est pourquoi, on dit que l’entourage,  la famille, les parents jouent un rôle décisif dans les différentes étapes de la vie de l’enfant. En revanche, si la confiance en soi disparaît trop souvent, peut être une thérapie légère serait souhaitable? A vous de voir. Personnellement, je ne suis pas partisane d’une thérapie systématique. les efforts, la persévérance, l’encouragement, et des petites phrases encourageantes, peuvent faire la différence, et cela, j’en suis intimement convaincue. Mais parfois, il est vrai que l’intervention d’un professionnel, est nécessaire si les problèmes deviennent compliqués. Cela se fera à la discrétion de chaque famille.

Tout le monde, petits et grands, nous pouvons connaître, à un moment donné dans notre vie, ce manque de confiance en soi. C’est un sentiment très complexe.  Il se révèle, à travers des situations, que l’on peut vivre, qui nous déstabilise ( vulnérabilité, timidité, doute, manque d’assurance, peur de l’inconnu…). Si un enfant  se sent valorisé, encouragé, par les siens, il avancera avec un optimisme, et une confiance en lui très tôt. En devenant de jeunes adultes, puis des adultes, ils garderont cette ligne directrice, qui les aura marqués, et ils pourront aborder la vie, armés, équipés, contre les difficultés  de tout ordre, dont il devront faire fi pour s’en sortir. Certes l’adolescence, peut faire des ravages (décrochage scolaire, rébellion contre le système…),  ou susciter de l’incompréhension, et de la stupéfaction, par rapport aux réactions des ados, qui semblent seuls, dans leurs bulles, ou apathiques, ou même indifférents et flemmards, des qualificatifs que je vois, et que j’entends souvent! Mais ce n’est qu’une étape! N’avez vous jamais été ados?

Il est indispensable que vous, chers parents, ne vous découragiez pas, ne lâchiez rien, parce que tout se décide à cette période! Dites vous que même si les ados vous tournent le dos, ils écoutent quand même, je les compare à des bateaux qui cherchent à partir, victimes de toutes les intempéries, mouillés par la pluie, mais qui restent arrimés solidement, malgré tout.  Oui! j’entends votre réponse! Oui mais nous c’était pas pareil! une autre époque! mais la tempête, on l’a vécu, moi en tout cas, je m’en souviens! Mais cette confiance en soi est en veille, si elle a été inculquée! Chers parents, elle revient inévitablement, au devant de la scène, et , votre enfant grandit, alors vous avez devant vous de futurs ingénieurs, des chefs d’entreprise!

Peu importe, ce qu’il décidera de faire, la carrière qu’il aura choisi, s’il a une confiance inébranlable en son potentiel, ses capacités. Le pari est gagné!! Chers parents!

Je ne vous quitterais pas sans 2 livres, sur la confiance en soi qui m’ont touchée

« Nuage ne se sent pas à la hauteur »: l’histoire d’un petit faucon, qui a dû faire face à un danger, pour réaliser qu’il avait, lui aussi des capacités… 51mxs4z-yyL._SX258_BO1,204,203,200_

Et puis « Je suis un lion »: un petit caneton, qui n’a pas sa langue dans sa poche, ni froid aux yeux, face à un crocodile, qui le menace de le manger…

lion-louchard

Des illustrations parlantes et sympas, et des livres, qui donnent envie de s’y plonger!

La confiance en soi se développe au fur et à mesure, elle ne s’acquiert pas du jour au lendemain, elle se construit,  en s’appuyant sur différentes étapes, la frustration, la colère, les épreuves, les traumatismes… D’ailleurs à ce propos,  je viens de publier un livre qui parle de tout cela et de bien d’autres thèmes. Voici le lien si vous désirez commander ou télécharger.

https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/781267/s/souvenirs-d-une-enfant-visions-et-reflexions-d-une-adulte-mildred-roby/

 

Publicités

A propos Muriel

Je rêverais d'un monde où tous les enfants, les jeunes seraient heureux et en sécurité! Malheureusement c'est un vœu pieux, alors je ne cesse d'élever ma voix pour défendre leur cause en étant leur porte-parole!! Rejoignez-moi si vous vous sentez concernés!!
Cet article a été publié dans Développement et vie de l'enfant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s