Tétine?

 

 

child-1083841_640

Un enfant avec tétine, est toujours un peu, mmm… triste, anxieux, pensif!

L’enfant pleure! Il a faim? Il a soif?  Non, on va lui apprendre à attendre! Ce n’est pas encore l’heure de manger! Comment? la solution miracle: la tétine. Seulement voilà, on essaie de détourner l’attention, en faisant preuve d’imagination, en  lui achetant une tétine, non des tétines, avec des couleurs!! La tétine bleue avec le chat, pour la maison, la tétine rouge avec l’éléphant, pour la crèche, la tétine jaune avec Tchoupi, pour la sieste au centre de loisirs… On peut aller loin comme cela!!! Ce n’est pas avec des couleurs et des décorations qu’on effacera le réel problème. Certes, il est indéniable que la tétine remplace beaucoup de choses, comme le sein de la maman, et l’accompagne dans son endormissement, fait patienter l’enfant. Mais pendant tout ce temps, on l’empêche de s’exprimer, que ce soient les pleurs, les cris, les protestations, la colère, les peurs… Un fait indéniable, la tétine est un frein à toutes les émotions.On emploiera un langage très fort: une barrière émotionnelle. Je vous livre un article à ce sujet, que j’ai trouvé fort intéressant, et très instructif, car au delà de la situation « arrangeante » de la tétine, elle ne fait certes pas des ravages, mais vous constaterez, quand même, que les enfants seraient moins sans. Le besoin a été créé, et, dès l’instant où on en fait l’usage, force est de constater, qu’il peut y avoir des conséquences non négligeables, qu’il ne faudrait pas sous estimer.

Tétine : barrière émotionnelle (https://jdpe.fr) le Journal des professionnels de l’enfance
La tétine serait-elle une barrière entre les parents et les tout-petits ? Certes elle apaise, réconforte et répond au besoin physiologique de succion de l’enfant dans les premiers jours de vie mais elle comporterait aussi un autre inconvénient : nuire à la relation entre parents et enfants, selon une étude américaine publiée dans le Research Digest. Pour étayer cette hypothèse, les chercheurs ont présenté à des mamans des photographies de nourrissons avec ou sans tétine dans la bouche. En regardant les photos, les femmes se sont montrées beaucoup moins sensibles aux émotions qu’éprouve un bébé avec une tétine ou un carré blanc placé devant la bouche, les jugeant même de « moins intenses, agréables et moins stimulantes », que celles d’un bébé sans tétine.
La tétine représenterait donc une interférence qui empêcherait aux enfants d’acquérir une compréhension émotionnelle et de développer des capacités mentales.

child-428690_640

Un enfant sans tétine est un enfant qui respire la vie!

Ensuite, lorsque l’enfant a grandi, que c’est l’heure pour lui de rejoindre l’école, qu’il n’est pas loin du CP, chers parents, vous commencez à paniquer, parce qu’il  tarde à lâcher sa tétine, alors vous  lui dites « tu es grand(e), maintenant, tu n’as plus besoin de la tétine, ou alors, « tu es encore un bébé? ». Toutes ces phrases, ne serviront à rien, vous l’avez habitué à la tétine, il s’en séparera le temps venu, il est un peu comme quelqu’un qu’on doit « sevrer ». Et le fait que vous le lui répétiez sans cesse,  tout cela est un peu brutal, et violent pour lui. Il faut le détacher en douceur, en le rassurant, en lui mettant des objets alternatifs, qui le mettent en confiance, les peluches, le doudou, des objets de son environnement qui lui sont familiers.

Dans ces moments là, l’enfant a besoin d’être très entouré, car c’est un pas de plus pour devenir « grand », et qu’il nécessite un accompagnement, pour veiller à ce qu’il ne se sente pas déstabilisé, par cette nouvelle situation, qu’il devra affronter. Parfois il se sent prêt, et puis il recule d’un pas. Vous pouvez accompagner sa démarche avec des livres, des chants. Il y en a un que j’affectionne particulièrement, plein d’humour, et empreint d’une réalité propre aux enfants, je vous le recommande, si vous ne l’avez pas déjà! Le livre s’appelle « la tétine de Nina » de Christine Naumann-Villemin aux éditions de l’école des loisirs. Une auteure de littérature jeunesse, à la plume légère et très compréhensible, pour les enfants, je sais de quoi je parle, vu que dans ma bibliothèque, les enfants dévoraient ses livres! Voici l’adresse de son blog: https://naumann-villemin.blogspot.com

Résultat de recherche d'images pour "la tetine de nina"

En gros, si je vous résume l’histoire c’est une petite fille qui ne se sépare jamais de sa tétine, au grand désespoir de sa maman, qui ne sait plus quoi faire. Et un beau jour, elle fait une rencontre qui va lui faire lâcher sa tétine…

 

Publicités

A propos Muriel

Je rêverais d'un monde où tous les enfants, les jeunes seraient heureux et en sécurité! Malheureusement c'est un vœu pieux, alors je ne cesse d'élever ma voix pour défendre leur cause en étant leur porte-parole!! Rejoignez-moi si vous vous sentez concernés!!
Cet article a été publié dans Développement et vie de l'enfant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tétine?

  1. lysiane dit :

    Et puis la tétine peut rappeler le sein mais n’est pas le sein. Au sein l’enfant est en interaction avec sa mère qui est vivante qui bouge lui parle enfin s’exprime de pleins de façon. La tétine est un objet qui obéit sans réagir à sa bouche, et la remplit. C’est étrange quand on y pense.

    J'aime

    • Muriel dit :

      je pense que c’est surtout du marketing, on crée le besoin, et les parents tombent dedans, et dans les circonstances de certaines vies et certains parcours, tout va vite,et on recherche constamment la facilité!

      J'aime

  2. lysiane dit :

    Moi je suis pour le bout de tissu, quand l’enfant se frotte contre ses draps quand il est fatigué avec sa petite frimousse qui exprime l’apaisement c’est que le tissu l’apaise et lui rappelle quelque chose. Ma fille Sabrine n’a pas vraiment voulu de doudou, Tyty a naturellement aimé suçotté des bouts de tissus. Il suffisait le soir que je lui caresse doucement le visage avec pour que le sommeil arrive. Et un jour elle n’ a plus eu besoin ! Pas de problème de dents déplacées ou autre en attendant. Sasha est un peu comme ça aussi mai elle ne réclame pas. Ça leur rappelle quoi aux petits ? la peau de la maman ? Le sein ?

    J'aime

    • Muriel dit :

      oui ! la succion, c’est comme s’il tétait et ça les aide à s’endormir! mais cela dit, comme je le dis, c’est mieux de faire sans! oui! moi aussi petite, je ne coûtais pas cher, c’était la bordure des draps! hii! merci, d’avoir fait un tour!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s