Les jeunes et les marques

« Si tu portes pas du Nike , du Adidas, du Reebok, ou du Eden Park, tu n’es rien « . Cette phrase, je l’ai entendue, il y a  exactement 18 ans, quand je travaillais dans les quartiers défavorisés à Nîmes. Mais cette réflexion ne leur est pas réservée exclusivement. Elle touche toutes les catégories sociales, avec des bonnes ou des mauvaises raisons.

nike

Nike pour enfants bien sûr!

 

Les jeunes se définissent par ce qu’ils portent. De nos jours , cela est encore plus d’actualités. S’apparenter aux stars, aux magazines de mode, aux blogs ou pages de lifestyle, les jeunes en sont inondés chaque jour. Ils sont matraqués, de publicités, dans le moindre de leur quotidien. Leurs faits et gestes font qu’ils ne peuvent pas faire un pas sans être sollicités indirectement ou de manière directe par toutes sortes de médias. Ils ont compris qu’ils étaient l’instrument du marketing, et ils jouent inconsciemment ou pas le jeu.

nike-316449_640

Nike pour adultes!

Les marques l’ont bien compris. Elles savent et connaissent la vulnérabilité et la corde sensible de ces jeunes, comment et à quel moment l’exploiter. Je vois énormément de jeunes avec des Stan Smith!! La majorité de ceux qui les arborent n’étaient pas nés, ou n’avaient même pas été programmés pour naître! Non! C’est la mode, alors on la porte, et on suit le mouvement. La marque bien sûr, fait son beurre, elle a surfé sur la tendance, elle décline toutes sortes de couleurs, des dorées, des argentées,  des bleues… Et j’ai même vu des montantes! Qu’on se le dise, ceux de ma génération les ont connus simplement VERTES, et c’est tout!!!!

 

nature-1255393_640

Des Stan Smith que je n’ai pas connues!

Porter de la marque aussi fait partie de l’éducation. Tout dépend des raisons, et de comment vous allez aborder le sujet avec votre enfant. Combien de fois j’ai vu des enfants venir en centre de loisirs avec de la marque, et les parents réprimander l’enfant quand il avait eu le malheur d’y mettre une tâche de peinture, lavable je précise, on n’est pas fou pour donner de l’acrylique! Habillé de marques de la tête aux pieds. je parlais de mauvaises raisons, une maman me disait qu’elle était pas allé loin à l’école, et c’était la seule façon pour elle de se rattraper pour son fils. Se rattraper de quoi? Elle n’a pas su me répondre.

 

shoes-457329_640

Des baskets Reebok!

Une image sociale, la pression sociétale qui fait que les parents se disent qu’il faut sauver les apparences. Mais de quoi? Il suffit d’expliquer à vos enfants. j’ai réussi , moi à leur expliquer. Les pré-ados ne me voyaient jamais avec des marques exceptées, les baskets. Un jour, j’ai eu la remarque et je leur ai dis « à quoi ça sert? ». Aucun n’a su me répondre. En revanche, je leur ai bien fais comprendre pourquoi j’en portais quand je mettais des baskets, ou je mettais le prix dans mes chaussures, parfois, ma seule et unique raison était la solidité et la fiabilité du produit. Quand je leur ai sorti ces propos, ils m’ont dit » ah! ouais! toi tu mets pas pour faire genre? » J’ai clairement dis non. A partir de ce jour, ils avaient compris pourquoi il y avait des articles bon marché, et des produits plus chers. Eduquer, éveiller au sens des marques.

 

 

chucks-153310_640

Les Converse dont beaucoup de jeunes raffolent!

Mais porter de la marque ne fait pas tout, comme on dit « le ramage devrait se rapporter au plumage ». Cela est rarement le cas. Voilà pourquoi les jeunes se leurrent en choisissant la contrefaçon. Cela flatte leur ego, et les entretient dans leurs propres illusions. Un semblant de prestige pour pas cher! Flamber devant les potes! Seulement, ils ne l’admettront jamais. En définitive, les marques doivent être expliquées clairement aux enfants. Lorsque vous voyez un père immature ( qui ne sait pas lui même pourquoi) qui en porte, et transmet cela à sa progéniture sans explication, je trouve cela tellement triste! Certaines mamans aussi ne sont pas en reste. Vouloir habiller sa fille, ou lui offrir un sac à  100 euros, je me demande toujours que se passe t-il dans la tête de la gamine? Si on ne lui explique pas, cela court au désastre. Certains parents ne réfléchissent plus, ou ne veulent plus réfléchir, l’argument? C’est beau, c’est bien parce que c’est cher,  c’est porté par tout le monde, donc on va faire pareil. Et les enfants insistent parce qu’ils ignorent tout du sens caché, on exploite leur innocence, et leur enfance.

 

baby-shoes-660259_640

Même les bébés portent des Adidas!

En résumé, porter de la marque, oui, mais expliquer à l’enfant pour quelles raisons? Et que les parents ne s’étonnent pas s’ils méprisent les marques de Carrefour ou Lidl ou autre. Vos enfants retiendront ce  mépris chez vous, même si vous ne le dites pas ouvertement. Ils guettent et perçoivent les micro-réactions de votre part.

Avoir un portefeuille rempli d’argent mal gagné, au point de vouloir à tout prix porter de la marque, et payer cher  équivaudrait à une réussite sociale? Non… loin de là, sans doute pour combler un vide?

On peut et on a le droit d’aimer les belles choses, si on explique aux enfants l’enjeu, ou les conséquences qui peuvent en découler ( les railleries et les moqueries des camarades  quand les parents ne peuvent pas se permettre, les vannes du genre gentilles mais toujours avec un fonds méchant…). Tout ça génère un complexe chez l’enfant, une tristesse qui doivent être réglés en expliquant aux enfants tout ce dont je vous ai parlé plus haut.

Publicités

A propos Muriel

J'ai constaté tristement que si les enfants rencontrent de graves problèmes, c'est dû essentiellement aux adultes qui n'ont pas fait ce qu'il fallait au moment où ils en avaient besoin!
Cet article a été publié dans Expériences vécues. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les jeunes et les marques

  1. Valerie Laasri dit :

    Je suis tout a fait d’accord. C’est une plaie de nos jours.Quand elle etait ado, ma fille a depense une fortune en achetant des articles de marque _ chaussures, vetements etc. Le probleme c’est qu’elle le faisait avec son argent de poche, ce qui entraine un autre debat.

    J'aime

    • Muriel dit :

      Oui, parfois vous parents êtes là, présents, vous veillez, mais le système de consommation est tel que vous n’arrivez pas à lutter contre celui-ci! Et il y a beaucoup de pression de la part de l’extérieur, leur environnement, cela devient une surenchère, un défilé dont ils ne se rendent même pas compte, ils sont happés par tout cela!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s