10 clés pour voyager sereinement avec ses enfants!

Voyager en TGV, en avion, en voiture, en bateau ne s’avère pas toujours être une partie de plaisir.

Parfois, on ne se souvient uniquement que du trajet, on en oublie les belles choses qu’on va découvrir, tant on est énervés par les préparatifs. Afin que le voyage se déroule dans les meilleures conditions, il faut S’ORGANISER en amont.

Le vacances approchent et vous êtes angoissés,  ou vous appréhendez, chers parents, les vacances qui arrivent ? Pas de panique! Voici les clés essentielles à détenir pour un séjour qui se passera dans des conditions agréables.

  1.  Une organisation passe avant tout par les parents.On ne se délègue pas à l’un ou à l’autre, on doit avant tout S’ENTRAIDER. On doit éviter le schéma de Papa qui regarde un match »trop important » la veille du départ, et Maman échevelée, qui ne sait plus où donner de la tête, et qui n’arrive plus à se faire écouter, tant l’excitation est grande!
  2. On met les enfants à contribution! Aucun enfant ne doit être laissé de côté. Pour les enfants en bas âge ( à partir de 3 ans), donnez leur des petites missions, vous verrez qu’ils vous regardent, et savent très bien faire! Ils sont dans l’âge de l’imitation, ne négligez pas ce détail qui revêt toute son importance. Par exemple, mettre les biscuits dans les sacs!

    business-1156863_640

    Une enfant avec sa valise

  3. Les grands  font leurs valises, et même s’ils détestent ça, on VERIFIE après pour éviter les surprises du genre la petite robe d’été, ou le short, à la place de la combinaison de ski, qui peuvent causer une grande contrariété inutile!
  4. On essaie d’apporter le moins d’affaires possibles ( pour une durée de 20 jours, on n’apportera pas tous les tee-shirts, ou pantalons de la maison, on essaie de jauger, le linge se lave).

    the-suitcase-811122_640

    Les valises à enregistrer

  5. Dans les sacs des enfants, on n’oublie pas les accessoires pour le coucher, comme les doudous, les peluches, les histoires à raconter… Cela est primordial, si vous voulez passer de bonnes vacances! Ils ont besoin de certains rituels quelquefois, qui leur servent de repères, ailleurs que dans leur univers qu’ils connaissent si bien. Si vous oubliez, inutile de dépenser votre argent, l’enfant n’en voudra pas. Il n’y a aucune odeur familière ou un attachement particulier, même si le doudou est neuf.
  6. Prévoyez beaucoup de feuilles, l’idéal c’est  de constituer un carnet de dessin spécial voyages (des feuilles A4 divisées en 2, que vous relierez en les perforant (pour les filles décorer, mettre un joli nœud fait toujours son effet) ou en les agrafant, tout simplement. N’oubliez pas les feutres (lavables de préférence), les crayons de couleurs, les stylos brillants!

    feutres

    Les indispensables pour la route

  7. Apportez des jeux de société, où vous pourrez jouer en famille (Dooble, Uno, la bataille navale…), j’en ai fais l’expérience avec mes neveux et nièces, ça passe agréablement le temps, et il semble passer vite.

    board-games-460340_640

    Les jeux de société, ce n’est pas ce qui manque!

  8. Ils  peuvent aussi regarder des dessins animés, jouer aux jeux vidéos. Seulement, je déconseille vivement de laisser l’enfant, l’ado rivé sur son écran pendant toute la durée du trajet, et ce peu importe le moyen de transport. Les pixels excitent l’enfant, l’ado, et vous ne saurez pas pourquoi il est énervé, sans aucune raison apparente. Cependant le temps libre pour chacun est INDISPENSABLE.
  9. Si vos enfants vous posent des questions, répondez leur, ils ont besoin de se convaincre qu’on n’est pas loin de la destination voulue, alors il faut tout faire pour agrémenter le voyage. Responsabilisez les un maximum, ex : tu seras le responsable des photos (ça marche jusqu’à 9 ans! Ensuite… Débrouillez vous!) Point trop leur demander.

    plane-841441_640

    Le trajet peut leur sembler très long, soyez inventifs!

  10. Et enfin, échangez, parlez, dialoguez sont les maîtres mots des vacances réussies. S’ils préfèrent aller manger une glace dans la bonne pâtisserie du coin, plutôt que de vous accompagner au marché, ne leur en veuillez pas! La tolérance, le respect des uns et des autres, doivent être au rendez-vous, sans cela vous passerez des vacances, avec des enfants aux mines renfrognées, qui ne voudront pas vous accompagner au super musée que vous avez rêvé de visiter. Relativiser, et partagez EQUITABLEMENT les plaisirs pour petits et grands, pour se construire un album de souvenirs agréables dans la tête.
Publicités

A propos Muriel

J'ai constaté tristement que si les enfants rencontrent de graves problèmes, c'est dû essentiellement aux adultes qui n'ont pas fait ce qu'il fallait au moment où ils en avaient besoin!
Cet article a été publié dans Pour les parents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s