Le déménagement, un sacré changement…

Ce soir, je tenais à vous parler d’une situation nouvelle qui s’est présenté: le déménagement. Non! Rassurez-vous ! Je ne vais pas transformer ce blog en « tout pour la maison ». Je tenais à en parler parce que si moi,  en tant qu’adulte, j’ai été pas mal chamboulée, je n’ose imaginer ce que cela peut faire chez vos enfants, chers parents!

S’installer quelque part, et ne pas bouger durant un certain temps, nous permet d’installer quelques habitudes, des repères. Nous faisons connaissance avec des personnes, bref nous sommes bien implantés, le quartier, les rituels, tout ce qui fait que nous sommes rassurés.

Tout à coup, les choses s’accélèrent. nous partons du lieu qui nous est familier, pour plonger dans l’inconnu, ce qui provoque une transformation radicale sur tous les plans:

  1.  Nous commençons à douter.
  2.   Vous vous posez beaucoup de questions, comme comment sera l’école des enfants, vont-ils s’y plaire?
  3. Etant donné que les enfants quittent leurs copains de classe de maternelle, primaire, collège, lycée ou fac, la question cruciale que vous, parents vous vous posez, est vont-ils se faire d’autres copains, lier d’autres amitiés?

LA RÉPONSE EST OUI. Oui parce qu’ils ne raisonnent pas comme nous, ils sont capables de s’adapter assez vite , bon parfois je vous accorde que cela met du temps mais SI VOUS VOUS ÊTES ANGOISSES A CE SUJET, SACHEZ QU’ILS LE SERONT AUSSI.  Les sentiments négatifs ou positifs se transmettent, et ils ressentent ce que vous ressentez!

En définitive, dans l’idéal, quelle serait  la marche à suivre?

  • Organiser une réunion avec les enfants, autour de la table.
  • Expliquer, si possible montrer des photos,, des plans de la maison, afin qu’ils commencent à s’approprier les lieux, qu’ils commencent à faire un chemin dans leur tête.
  • Ensuite, les accompagner dans l’empaquetage de leurs affaires. Pas à pas, leur montrer, l’organisation, le rangement, et mentionner le contenu , ne pas oublier de l’écrire sur le carton, pour éviter les énervements ou les cris inutiles.
  • N’hésitez pas à leur demander leur avis, visiter le futur appartement avec eux. Habiter dans un lieu qui ne nous plaît pas, ne nous fait pas nous sentir à l’aise! Donc,  mettons-nous à leur place! S’il vous plaît, au nom de leur bien-être que je ne cesse de défendre, ne mettez pas  les contingences d’adulte en priorité, car cela peut être désastreux pour la suite.
  • Soyez patients, réfléchissez ensemble, c’est un lieu où tout le monde devra se sentir bien.

Quelquefois les surprises se présentent au détour du chemin, un appartement « coup de cœur », mais également, au prix que vous aurez souhaité mettre, et si vos enfants sont satisfaits, ce sera la cerise sur le gâteau! Une satisfaction pour tout le monde!

 

Publicités

A propos Muriel

Je rêverais d'un monde où tous les enfants, les jeunes seraient heureux et en sécurité! Malheureusement c'est un vœu pieux, alors je ne cesse d'élever ma voix pour défendre leur cause en étant leur porte-parole!! Rejoignez-moi si vous vous sentez concernés!!
Cet article a été publié dans Expériences vécues. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s