Les pensées que vos enfants entendent…

Je suis sûre qu’en tant que parents, vous avez dû vous demander, mais aujourd’hui, précisément que se passe-t-il? Pourquoi il elle ne m’écoute pas? Pourtant ce n’est pas faute de…

STOOOOP!!! N’allez pas plus loin. Je vais vous expliquer ce que les enfants attendent. Je vais vous décortiquer leurs ressentis, et ce qui traversent leurs têtes.Vous êtes prêts à tout entendre parce que si vous me lisez depuis un certain temps, vous savez que je ne pratique pas le « politiquement correct ».

Alors qu’attendent-ils? Qu’espèrent-ils? Et que recherchent-ils?

Ils attendent de la fermeté, je ne parle pas de sévérité mais de fermeté. On peut être ferme sans être sévère. Ex: tu vas réfléchir 1 heure dans ta chambre, c’est inadmissible ce que tu as fais. Seulement au bout de 10 minutes, vous levez la punition, c’est un boulevard pour la prochaine fois!!! Quelle crédibilité aurez-vous?

Ils espèrent de l’attention, du temps que vous leur consacreriez. Ex: Maman tu viens jouer avec moi? Oui tout à l’heure chéri(e), là je dois répondre à mes mails c’est important! Donne moi 10 minutes et j’arrive. Sur ce, Papa rentre et les discussions d’adulte s’enchainent, mais votre enfant espère toujours! A la fin, il vient, et vous vous rendez compte que vous l’avez oublié, alors vous lui dites » non il est trop tard là! De toute façon, on passe à table! Quelle trahison, mais il elle s’adapte!! Vous lui aviez promis 10 minutes!! J’ose espérer que vous ne lui faites pas le coup à chaque fois!

Et enfin ils recherchent des adultes, qui disent et qui font ce qu’ils disent. Ceci m’amène au thème de cet article, les pensées qu’ils entendent chez vous…

Sachez qu’un enfant, quelque soit l’âge, c’est le fil de la relation qui va tout déterminer. Prenons une situation très courante: un enfant, un ado, un jeune adulte, à qui on dit non, il va discuter, marchander, tenter de vous manipuler, faire des caprices, ou se ranger à la décision, et écouter. Cela ne tient qu’à vous!

enfant à la peinture

De grosses bêtises! Mais même en voyant sa bouille toute mignonne, il est interdit de craquer!

chantage

Voilà la tête qu’ils font quand il veulent arriver à leurs fins, et bien sûr, si vous n’êtes pas fermes, ils gagnent!

Alors pourquoi 2 poids, 2 mesures?

Cela dépendra de vos pensées, et arrière-pensées. Le souci ne vient pas d’eux, mais de vous les adultes.

Je vais de ce pas vous éclairer, car loin de moi l’idée de remettre en cause votre amour pour vos enfants. Ce que je cherche à pointer du doigt ici, c’est cette fermeté, dont certains parents peuvent faire défaut parfois.

Voici la conduite à tenir:

  • Je lui dis non
  • J’agis en conséquence, je tiens jusqu’au bout, et surtout je LE PENSE.

Car si vous ne le pensez pas, votre enfant entendra cette contradiction, en vous. Vous étiez persuadé qu’elle passerait inaperçue? Détrompez-vous!

Voilà ce que cela peut donner:

-Non, tu n’iras pas, tu as des devoirs à terminer!

-Allez Maman, c’est bon c’est mercredi demain!

-Non, on sait comment ça va finir,  on va veiller pour les terminer , et moi je dois me lever tôt blablabla…

Au passage, cela fonctionne avec les tout petits, les moyens, mais  aussi avec les plus grands, les sorties, les fêtes, les anniversaires, les jeux vidéo les partiels etc…

Il n’entend plus! Ne vous écoute même plus! En revanche il a capté cette arrière-pensée que vous avez laissé échapper qui disait:

-…Oh! Après tout il a raison, il pourra souffler, c’est vrai que c’est mercredi, bon je vais lui dire ok mais pas longtemps…

Et là! C’est le clash! Parce que vous continuez sur votre lancée, pour vouloir vous justifier parce que vous allez dire oui, mais lui elle a déjà compris que c’était ok!

parent qui gronde

C’est bon! J’ai compris! Et c’est la dispute!

Choisissez! Soit c’est oui, soit c’est non, mais par pitié! Pas de demi-teinte qui ne mènent à rien!!!! Résultat, le ton monte, c’est la bagarre, et les mots dépassent votre pensée.

C’est comme si vous étiez en colère contre vous-même, d’avoir cédé. Si vous lui dites non et que vous vous y tenez, ce n’est pas pour autant que vous ne resterez pas ses parents et qu’il elle vous aimera moins!!! Ça il faut l’enregistrer une bonne fois pour toutes.

Je suis tellement attristée, pour ces enfants à qui on offre sans cesse des cadeaux-pansements, comme je les appelle. On leur laisse faire leur 36 volontés! Pas de cadres posés! Sont-ils heureux pour autant? Je suis certaine que non, pour avoir discuté avec nombre d’entre eux, et ce de tout âge (de 3 à 18 ans et plus). « J’en ai un peu marre des cadeaux, je voudrais qu’ils passent plus de temps avec moi, même un tout petit peu! Mais ils travaillent tout le temps, même le week-end ». C’est cette phrase que j’ai beaucoup entendu durant mes 26 années d’exercice de mes fonctions auprès des enfants.

montagne de cadeaux sous le sapin

Des cadeaux qui leur feront réellement plaisir, à ne pas confondre avec les cadeaux-pansements!

Plutôt que de les gâter sans raisonner, d’une façon insolente, pour masquer une quelconque culpabilité, ou régler des blessures d’enfance encore à vif, où ils n’y sont strictement pour rien.

Servez leur de l’attention, de la réassurance, car ils sont loin d’être bêtes et stupides, à tous les stades, et à chaque âge.

Ils aspirent à posséder une détermination, acquérir de la confiance en eux, et de l’apaisement pour affronter leur vie future qui les attend. Cette vie, ce chemin qui sera parfois pavés d’obstacles, dont il faudra quelquefois se relever, avoir le courage de se battre, ou se reconstruire. Vous êtes leur appui, leur référence.

Alors un conseil, si vous ne tenez pas vos décisions fermement à chaque fois, le marchandage, la manipulation à souhait, l’usure et votre fatigue psychologique seront votre quotidien.

Mais juste une question? Cela va durer combien de temps… Et ne dites pas, cet article ne me concerne pas, il elle est encore petit(e)!!

Si au terme de cet article, en l’ayant parcouru jusqu’à la fin, vous répondez « oui si j’ai, ou j’avais les moyens,  à la question qui va suivre, il est grand temps de vous inquiéter, car le bonheur de votre enfant est sérieusement compromis, si vous n’y mettez pas un terme.

Si votre enfant vous demande de lui offrir une Ferrari, vous la lui offririez?

Vous seuls connaissez la réponse.

Nous savons tellement que des parents qui font preuve de fermeté, donnent des enfants heureux, respectueux, et qui s’épanouissent au fur et à mesure qu’ils avancent sur le chemin de leur vie, et ce, quelque soit le schéma parental.

Sources images:

 

 

 

Publicités

A propos Muriel

Je rêverais d'un monde où tous les enfants, les jeunes seraient heureux et en sécurité! Malheureusement c'est un vœu pieux, alors je ne cesse d'élever ma voix pour défendre leur cause en étant leur porte-parole!! Rejoignez-moi si vous vous sentez concernés!!
Cet article a été publié dans Développement et vie de l'enfant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s