Le langage, une éducation pour la vie

347725_9256

Un livre, des livres, apprendre à lire, avoir le courage de lire…

13:00, Sur le chemin en me rendant au restaurant administratif (une plus jolie expression pour ne pas dire cantine!!),  pendant ma pause déjeuner aujourd’hui, il m’est venu un article que je voudrais partager avec vous, un thème qui me tient tout aussi à cœur. Le langage, les mots, les phrases bien construites. Devant moi, il y avait une baby-sitter, avec les deux enfants qui ne babillaient pas mais qui lui parlaient. Et j’en viens à mon sujet.

Extrait de ce que la petite fille qui devait avoir 8 ans tout au plus, disait: … ils ont retrouvé le grand-père, il n’était pas mort, mort, mais il avait juste perdu une jambe… Bien sûr!… et je n’ai plus rien entendu.

Tout cela pour dire que cette petite fille a entendu parler, et elle a reproduit. Le langage vient beaucoup par le mimétisme, on regarde et on imite puis cela devient un acquis. C’est pour cela que je suis absolument, formellement contre le « parler bébé », cela ne lui rend pas service pour sa vie future, évidemment, on peut le faire mais rectifier après, ou que ce ne soit pas systématique!

J’entends beaucoup de jeunes qui parlent mal, phrases ponctuées de grossièretés, on se demande pourquoi, ou alors fautes d’accord, si j’aurai vu… (aie! mes oreilles!), les adjectifs improbables inventés, pourrite (au secours!! évidemment le correcteur me le souligne!),  je ne dis pas qu’on doit être parfait en orthographe ou être irréprochable en grammaire et conjugaison, mais seulement,  chers parents, la façon dont votre enfant parle, c’est ce qu’il a entendu d’abord à la maison. Oui vous allez me dire, il y a l’école, mais si les bases sont posées à la maison, il aura ce que j’appelle,  son empreinte de langage, cela marche dans les 2 sens!!

Alors si vous voyez de grosse dérives, il n’est pas trop tard pour rectifier le tir, et faire quelques ajustements s’ils s’imposent, parce que cela va le suivre tout au long de la vie, je vois des adultes qui ont 30, 40 ans et qui parlent comme les jeunes de la téléréalité, je suis assez interloquée. Je me dis intérieurement, ne leur a-t-on rien appris, ils sont allés à l’école, on leur a transmis des connaissances , du savoir, et ça finit comme ça??? C’est triste! Ils ne veulent pas aller plus loin, s’enrichir, peut-être ne leur a-t-on pas permis, ou donné l’occasion tout simplement? Non, il n’y a pas d’excuses, pour se cultiver, faire des recherches. L’école, la fin des études, la recherche d’emploi, les entretiens, tout sur notre chemin fait appel au langage. Et cela vous revient, chers parents d’expliquer, les distinctions, de ce que l’on peut dire et ce qu’il ne faut surtout pas sortir!

Je finirai par une anecdote qui m’a marquée: lorsque je travaillais à Porte de Vincennes, dans le 12 ème, j’organisais des ateliers lecture. J’utilisais beaucoup les imagiers avec des thèmes, comme les vêtements, les accessoires dans la cuisine…

Justement, nous étions sur le thème de la chambre à coucher de bébé. C’est alors qu’une petite fille lève le doigt pour me dire le mot « berceau », et alors j’étais stupéfaite, quand elle m’a sorti « c’est là où le bébé dort », elle ne connaissait pas le terme exact. En parallèle, il y en avait une autre qui voulait toujours répondre, mais volontairement, je ne l’interrogeais pas! Elle avait une richesse de langage, comme il est admirable de voir à 6 ans à peine.

Puis l’année scolaire a passé, celle qui rencontrait des difficultés passait  en CP, l’année suivante, à force de travail et d’efforts, cette petite était prête pour intégrer l’élémentaire. D’ailleurs son institutrice m’a dit mais comment tu as fais? Elle a fait des progrès formidables, j’étais découragée, elle ne parlait pas, elle ne participait pas! Je lui ai dis que nous n’avions pas la même relation, moi je faisais passer les apprentissages, par le biais du jeu. Et cela fonctionnait très bien! Moralité: rien n’est jamais perdu, il faut toujours tout tenter!

Publicités

A propos Muriel

Je rêverais d'un monde où tous les enfants, les jeunes seraient heureux et en sécurité! Malheureusement c'est un vœu pieux, alors je ne cesse d'élever ma voix pour défendre leur cause en étant leur porte-parole!! Rejoignez-moi si vous vous sentez concernés!!
Cet article a été publié dans Développement et vie de l'enfant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s