Une avocate qui fait du bien

Photo prise par Alexandre Brendel


Chers lecteurs et chères lectrices,

Aujourd’hui, j’ai l’immense honneur d’avoir Virginie DELALANDE qui a accepté de répondre à mes questions.

Si vous tapez son nom sur le Net, vous découvrirez que c’est la 1ère avocate sourde en France. Elle ne s’est pas arrêtée à cette étape, elle est aussi à la tête de Handicapower, entreprise de coaching, dont elle nous en dira davantage un peu plus loin.

Plus récemment, elle a tiré son épingle du jeu en faisant partie des finalistes du concours d’éloquence, lors de l’émission « le Grand Oral » présenté par Laurent Ruquier sur France 2, le mardi 19 février, à une heure de grande écoute.

C’est au cours d’une conférence à l’école Saint Marcel, appliquant la méthode Montessori, que j’ai eu l’occasion de la voir s’exprimer sur le thème du handicap parlé aux enfants (cf article sur ce thème).

Virginie DELALANDE Bonjour!
Vous avez un parcours que nous pouvons qualifier de hors du commun, cependant j’anime un blog qui parle avant tout de l’éducation, de la transmission des valeurs aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes, l’impact que cela peut avoir sur leur vie.

Donc, si vous le voulez bien, nous allons évoquer votre enfance.

Dans votre enfance, vous a-t-on soutenue, pour vous permettre de vous épanouir malgré le handicap?

V.D Oui, j’ai eu des parents qui, de ce point de vue là, ne m’ont jamais traitée comme une « pauvre handicapée ». Ils ont toujours cru en moi et pensé que j’avais les mêmes capacités que n’importe qui. Pour cela, j’ai eu beaucoup de chance.

Pour quelles raisons avez-vous souhaité exercer le métier d’avocate?

V.D Au départ, mon rêve était d’être vétérinaire. Pour des raisons diverses et variées, cela n’a pas été possible. J’ai donc cherché quoi faire. Et la profession d’avocat était celle qui me semblait le plus me correspondre au regard de mon tempérament et ce fort sentiment d’injustice que je ressentais alors.

Était-ce votre objectif principal, un rêve depuis que vous étiez petite?

V.D Non, c’était un choix que j’ai fait en terminale.

Avez-vous rencontré des obstacles, et comment les avez-vous surmontés?

V.D De nombreux obstacles, souvent dus à des professionnels de la santé ou des enseignants qui pensaient savoir les choses mieux que tout le monde et qui s’exprimaient sans même me connaitre réellement.

Pour eux, j’étais limite un légume, une personne de qui on pouvait parler sans aucun respect, faire comme si je n’étais pas là, alors que j’étais présente devant eux, et que je comprenais tout (ou presque)!

Sinon, je me suis également heurtée à des limites liées évidemment à l’accessibilité : on ne peut pas se rendre réellement compte si on ne l’a pas vécu, parce que pour vous ce sont des choses évidentes, basiques. Mais essayez un peu de vous mettre à ma place, ne serait-ce qu’un instant.

Par exemple, comment suivre des cours quand il faut écouter et écrire en même temps, quand on lit sur les lèvres (qu’est-ce qu’on regarde : la copie ou les lèvres?), comment travailler ou gérer un pépin sans téléphone quand tout le monde a le réflexe de téléphoner pour tout et rien, comment gérer les problèmes de transports en commun quand toutes les annonces se font à l’oral, comment suivre des conversations quand tout le monde parle en même temps ou dans la pénombre…Et la liste peut être longue, je m’arrêterais donc là.

Pensez-vous avoir réussi ou tenter d’abattre certains préjugés à propos du handicap autour de vous voire plus?

V.D Oui, je pense avoir diminué celui qui consiste à dire « sourd-muet »…En fait le terme en lui-même m’agace, je le trouve trop réducteur!

Je pense aussi avoir réussi à prouver qu’avoir un handicap n’est pas forcément synonyme de « pas capable », ou « condamné au malheur et à la solitude ».

Pour encourager des enfants, adolescents ou jeunes adultes en situation de handicap, qui vivent des moments difficiles, quels seraient vos conseils indispensables pour s’en sortir?

V.D Croyez en vous, croyez en vos rêves! Ne laissez personne vous dire que vous ne pouvez pas, que ce n’est pas pour vous… Si votre cœur vous dit que vous pouvez, c’est lui qui a raison!

Vous avez fondé Handicapower, pourriez-vous nous en parler?

V.D Handicapower a pour objectif d’aider les personnes handicapées à trouver leur place dans la société et à se créer une vie épanouissante. C’est aussi le résultat d’un long cheminement personnel et de nombreuses discussions avec des personnes de mon entourage en souffrance soit dans un contexte professionnel, soit dans un contexte personnel…

Comme je suis passée aussi par cette souffrance, je suis partie d’un constat, et j’ai cherché quelque chose qui me permette de trouver des solutions ou d’avoir de l’espoir, mais ce fut vain, sans résultat…

Pour conclure cette interview quel serait votre mot de la fin?

V.D Nous avons tous, qui que nous soyons, des talents cachés tout au fond, en chacun de nous germent des pépites, et des trésors inestimables si nous voulons les voir se révéler.

Donc, soyons fiers de nous, faisons le savoir aux autres et n’acceptons JAMAIS qu’on nous positionne comme des personnes inférieures, quelque soit notre interlocuteur.

Merci Virginie DELALANDE de m’avoir accordée de votre temps!

Cet interview, montre que lorsqu’on veut atteindre ses objectifs malgré les circonstances qui voudraient s’acharner à prouver le contraire, que l’on est déterminé, rien ne nous arrête, vous en êtes un exemple! Quelle leçon de vie!

V.D Un grand merci à vous!

Source images et références:

https://www.france2.fr

https://www.alexandrebrendel.com

https://www.handicapower.com

Publicités

A propos Muriel

Je rêve d'un monde où tous les enfants, les jeunes sont heureux et en sécurité! Rejoignez-moi si vous aussi vous souhaitez un meilleur à venir pour vos enfants, je me dresse comme porte parole pour leur donner de la voix!!
Cet article a été publié dans Interviews. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s