A propos des jeux vidéos 2

Je suis tombée sur un reportage très édifiant sur le sujet. Une émission, intitulée » Jeux Vidéos- Les nouveaux Maîtres du Monde » sur la chaîne LCP Assemblée Nationale, plus précisément « Droit de Suite » présenté par Jean-Pierre Gratien.

C’est pourquoi j’ai décidé, de vous le partager, d’écrire un autre article sur le sujet en version 2, afin d’actualiser les informations, les risques qui se sont déplacés, et qui vous verrez, chers parents sont tout aussi problématiques, mais pris en charge, peuvent être enrayés, stoppés, le tout avec de la volonté de la part de tout le monde.

Un fait que j’ai clamé haut et fort, confirmé par ces professionnels dans le reportage, qu’on se le dise! Le jeu vidéo n’est pas un ennemi, il s’agit juste de savoir de quoi il s’agit!

Le jeu vidéo, se jouait dans les chambres, entre copains. Aujourd’hui, nous assistons à une mutation, le jeu vidéo se démocratise, s’étend. Résultat: un Japonais pourra jouer avec un Français, ou  quelqu’un d’autre dans le monde. La frontière n’existe plus, plus de barrières  ni de fuseaux horaires, parce que nous savons, nous adultes, que le sommeil n’est pas vraiment la préoccupation de tous ces jeunes dans le monde!! On sait très bien, que cela déchaîne les passions, d’un bout à l’autre de la planète!

Certains vont plus loin, ils deviennent des professionnels, en font leur gagne pain. Des compétitions ont lieu à travers le monde; le e-sport est né. On parle de « coup d’état culturel », pour citer l’expression dans le reportage.

 

IMG_20190317_181137

Comme pour un match de foot, un stade rempli pour regarder les champions jouer

Il est révolu le temps où les ados, les jeunes s’enfermaient, maintenant il y a une dynamique de joueurs, les profils changent, vous avez aussi des femmes, des jeunes filles qui se rallient. Dans la cour de récré, on parle jeux vidéo, niveau, techniques pour combattre, acheter des vies, bref on assiste à une véritable révolution.

 

IMG_20190317_180605

Le E-Sport se regarde au même titre qu’un match de tennis à Roland Garros

De plus, le jeu est entré dans la maison, il touche toute la famille, la maman qui prend son métro le matin pour tuer le temps, le papa qui va se détendre après une journée de travail, les enfants  après leurs devoirs autorisés à quelques heures de jeu. Entre tablette, smartphone, et l’ordinateur fixe ou portable, le jeu nous encercle. Pour vous donner un chiffre il y a déjà 2 milliards de gamers(joueurs), et cela ne va pas aller en diminuant.

 

IMG_20190317_180806

Les gamers en pleine action, c’est une finale donc un gros enjeu.

Vous vous reconnaissez? Je suis sûre que oui! Donc conclusion, le jeu appartient à tout le monde. Vous allez me dire et vous justifier, en disant oui mais moi mes jeux ne sont pas violents! Nous y voilà!

C’est devenu un véritable phénomène de société, vous les parents, ne pouvez pas l’ignorer, c’est impossible! Matthieu DALLON Fondateur de l’association France E-Sports met en avant que les jeux vidéos, font appel à des facultés particulières, il certifie qu’il n’y a pas de place pour le hasard. Au contraire, cela permet l’apprentissage de certaines valeurs, l’épanouissement, le dépassement de soi, le désir d’excellence.

Je vous entends d’ici: alors avec toutes les qualités que tu viens de citer Muriel, pourquoi il elle ne va pas m’aider à mettre la table, ce n’est pas sorcier ça! Réponse, il différencie vraiment les choses!

Voilà la clé, c’est vous, je ne reviendrai pas sur les temps d’exposition aux écrans. Vanessa LALO psychologue clinicienne spécialisée dans les jeux vidéos en appelle à la responsabilité des parents, comme je le préconise aussi depuis le premier article. Le jeu vidéo sert d’exutoire, sert à canaliser aussi les pulsions. Elle note également que l’épilepsie n’est plus évoqué. Mais là où il faudra travailler sera plus le versant de l’addiction aux écrans.

Voici les préconisations:

  1. Responsabilité de vous, parents, concernant les normes PEGY, l’âge requis (attention à un jeu interdit au moins de 18 ans, question: si votre enfant a 09 ans, il n’y a pas un petit souci)?
  2. Maîtriser le temps de jeu, étant donné que c’est un jeu immersif, penser à donner un timing, pas une minute de plus ni de moins.
  3. Les créneaux où l’on peut jouer, après avoir fini les devoirs, ou le week-end, c’est vous qui décidez.
  4. Intéressez-vous un peu à quoi vos enfants jouent, et là vous pourrez lui dire à telle heure tu arrêtes, parce que vous aurez une légitimité pour le dire, sans aller dans l’extrême et vouloir s’immiscer, mais mine de rien croyez-moi ça paye! Il, elle sera surpris(e), et vous montrera volontiers, même vite fait!
  5. Trouver un équilibre. Attention au temps passé à jouer au détriment de la vie familiale, scolaire, vie affective.

Source images et liens:

https://www.droitdesuite.fr

https://amzn.to/2YaagJq

http://www.kqzyfj.com/e7102ft1zt0GQHJJOKHGIKMHPPQN

 

 

 

 

A propos Muriel

Je rêve d'un monde où tous les enfants, les jeunes sont heureux et en sécurité! Rejoignez-moi si vous aussi vous souhaitez un meilleur à venir pour vos enfants, je me dresse comme porte parole pour leur donner de la voix!!
Cet article a été publié dans Jeux/Jouets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s