S’il te plaît, ne me fais pas de mal…

Mon coeur se serre, je suis outrée, quand je sais qu’on fait du mal à mes diamants.

Quelques chiffres effrayants: extrait de la chronique sur Europe 1

on sait qu’en 2016, 67 enfants sont morts en France dans le cadre de violences intra-familiales, que 27 000 plaintes pour violences physiques ou sexuelles au sein de la famille ont été enregistrées… Enfin les procureurs ont placé, en urgence, plus de 13 000 enfants pour les mettre à l’abri.

Extrait de Madame Le Figaro:

Fin avril, un rapport terrifiant de l’Inspection générale des affaires sociales (I G A S) rapportait que 363 enfants étaient morts sous les coups de leurs parents entre 2012 et 2016, soit un enfant tous les cinq jours. Les plus jeunes enfants étant particulièrement vulnérables, plus de la moitié avait moins d’1 an. Et un tiers était en âge d’être scolarisés.

«Les personnes impliquées sont très majoritairement les parents biologiques», précise le rapport, qui souligne également «un lien très fort entre la violence conjugale et les violences commises sur les enfants».

 

Comme je le dis chaque fois, une fois la porte fermée, chaque parent sait ce qu’il fait, ce qu’il vit ou fait vivre à ses enfants. Le drame c’est que c’est tabou. Enfin une vidéo pour réveiller les consciences , et ne plus banaliser, a été réalisée.

J’ai décidé d’aborder ce sujet et je remercie, des associations comme Enfance et Partage, ou Innocence en danger, de diffuser régulièrement des informations, pour que nous ne sombrions jamais dans l’indifférence.

 

arwan-sutanto-542614-unsplash

Enfant qui pleure, les larmes peuvent cacher beaucoup de choses.Photo by Arwan Sutanto on Unsplash

Bien sûr Muriel, vous allez dire il y a assez de malheur autour de nous, les SDF, les migrants… mais je veux attirer votre attention sur les enfants,  qui n’ont pas demandé   à venir au monde , qu’on maltraite, ou qu’on violente de toutes les façons possibles et inimaginables, parfois et souvent dans le plus grand secret.

Bref vous avez pléthore d’ exemples, tout aussi sordides les uns que les autres. Certaines affaires sont médiatisées, et d’autres non, il y a quelque part des enfants qui sont terrorisés rien qu’à l’idée de rentrer chez eux, le foyer où l’on est sensé être bien, en sécurité, et rassuré! Mais ce n’est pas le cas pour nombre d’enfant, le pire dans tout cela, on n’arrive pas à chiffrer exactement le nombre d’enfants qui meurent sous les coups de leurs parents… C’est dramatique…

model-1216916_960_720

On ne sait jamais ce qu’un enfant pense à moins de le lui demander…

Je suis atterrée de voir l’imagination des adultes, la sombre machination, face à des enfants sans défense,  et qui parfois culpabilisent même, croyant que les choses qui se produisent sont leurs fautes ou leurs responsabilités. Ils vont se murer dans le silence, et faire comme si rien ne leur était arrivé.

Un fait véridique que je vous livre, je travaillais dans le Gard, et je faisais mon stage en IMP ( Institut Médico Psychologique).

Je ne sais pas pourquoi mais ce jour là, j’ai décidé d’organiser un atelier ‘libre parole »,  quand est venue le tour de F, elle a pris spontanément la parole en racontant les horreurs que son beau-père lui avait fait subir. Elle s’est faite violée chaque soir pendant 5 ans, sa maman était au courant, mais fermait les yeux.

Un fait qui m’a marqué, et le plus désolant, c’est lorsqu’il y a eu signalement à la brigade des mineurs, la mère l’a insultée en lui disant, je cite:  » tu pouvais pas te taire connasse, maintenant il va aller en prison et moi je vais rester toute seule! » fin de la citation.

Devant tant de violence, j’ai pris F dans mes bras, elle tremblait de tout son long! Elle ne s’attendait pas à une telle réponse!

Voilà pourquoi il ne faut jamais cesser d’être à l’affût, aux aguets de quelque chose qui ne va pas dans l’entourage des enfants, de vos enfants, car lorsqu’on remarque bien, ce sont ces adultes qui détruisent les enfants à leur tour, soit ils ne se sont pas soignés, ou ils étaient dans le déni.

Toute sorte de violence, verbale, physique ou psychologique entraîne inévitablement des conséquences, si ce n’est pas pris en charge à temps. 

A ce propos je souhaite vous partager la vidéo choc ‘ça va » campagne  contre le tabou des violences faites aux enfants, je vous encourage fortement à la regarder et à la partager , afin que les gens se sentent de plus en plus concernés.

http://madame.lefigaro.fr/societe/video-la-nouvelle-campagne-choc-contre-les-violences-faites-aux-enfants-enfance-et-partage-070519-164992

Sources cités:

https://enfance-et-partage.org

ACCUEIL

http://madame.lefigaro.fr ( recherche vidéo violence enfants)

 

 

 

Publicités

A propos Muriel

Je rêve d'un monde où tous les enfants, les jeunes sont heureux et en sécurité! Rejoignez-moi si vous aussi vous souhaitez un meilleur à venir pour vos enfants, je me dresse comme porte parole pour leur donner de la voix!!
Cet article a été publié dans Faits d'actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s