Quand les politiques retournent à l’école…

Qu’est-ce-qui occupe ou préoccupe les gens en ce moment? Les élections présidentielles!! Bien sûr! Non je ne vais pas vous parler politique! Loin de moi cette idée!!!! Cependant, je suis tombée par hasard sur une émission hier soir, qui m’a donné envie d’écrire un article.

Pas mal du tout l’émission » Au Tableau!!!« sur c8, avec les candidats à la présidentielle, mis sur le gril par des enfants de classe élémentaire, qui ont bossé les programmes des uns et des autres.

Vous le savez, mieux que quiconque, les enfants, sont spontanés. Certes ils ont dû répéter, pour pas que cela n’aille pas dans tous les sens, mais j’ai trouvé intéressant le fait de sortir ces personnages connus et reconnus de leur zone de confort.

Ainsi, Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon ont accepté de jouer le jeu. Le concept consistait en un portrait du candidat vu par les enfants, un flot de questions pêle mêle, sur le programme des uns , des autres,comme le revenu universel comment Hamon compte-t-il le financer, est-ce que cela ne va pas générer plus de chômage, la division des classes en Zone d’Education Prioritaire, la suppression des postes de fonctionnaires, leur enfance, leur vie privée… Et une interro surprise!! Ben oui sinon, ce ne serait pas marrant!

Macron au tableau

Emmanuel Macron

Les enfants avaient la parole, et ils ont tous et toutes posé des questions très pertinentes, et bien à propos. Au delà d’avoir été sélectionné, les caméras braqués sur eux, le passage à la télé, le contenu était dense, circonstancié et approprié.  Alors Emmanuel Macron ouvre le bal. En observant la posture de chacun, j’ai pu noté que Macron s’est tout de suite assis, en face d’eux, et leur a parlé comme à des grands, capables de comprendre et d’assimiler ses dires. Là où j’ai beaucoup ri, c’était quand il a raconté qu’à 12 ans, il avait mangé du verre, une grosse bêtise.  Il a été spontané, il s’est livré, ce qui n’est pas facile quand on est un adulte, de surcroît un personnage publique.

Fillon au tableau

François Fillon

Mélenchon ne semblait pas très à l’aise, il soufflait, soupirait beaucoup, les enfants d’ailleurs, ont fait des têtes scandalisées quand il n’a pas su épeler correctement le mot « ornithorynque »!!

Mélenchon au tableau

Jean-Luc Mélenchon

Il y avait des tests aussi , Tenzin, de père américain, et de mère française, était chargé de vérifier si les candidats parlaient bien anglais, tous sauf Hamon ont répondu dans la langue de Shakespeare! J’ai noté un léger agacement lorsque l’enfant a spécifié in English please! (en Anglais s’il vous plaît) , non! a-t-il dit je te répondrais en Français, les enfants sont bons joueurs mais ils ne diront pas ce qui est passé dans leur tête à cet instant précis.

Hamon au tableau

Et Benoît Hamon

Globalement, tous ont été bons élèves. Mais Mouna, une des filles fascinée par Macron, en ponctuant ses propos de c’est bien! c’est super! Alors le candidat a dit je vous promets je n’ai pas payé Mouna, j’ai trouvé cela amusant!

Dans certains propos que j’ai pu lire ça et là, on dit » instrumentaliser les enfants », ils n’ont pas besoin de ça, ils le sentent si vous le faites surtout à l’âge qu’ils ont entre 8 et 12 ans, ils vous le diront clairement et ce sans détour!!

Les enfants disent la vérité, alors évidemment, une phrase est sortie »on a invité tous les candidats  mais Marine Le Pen n’a pas voulu venir!

Alors je vous pose la question? Pourquoi? Elle avait peur des enfants ou des questions?

Nous ne le saurons pas, mais en tout cas cela nous apprend énormément sur les candidats.

Si vous ne l’avez pas regardé, je vous invite fortement à  visionner et à partager!!! Car la vision, et le point de vue des enfants, n’est ni orienté, ni dicté, c’est une vision juste, avec des réflexions à bon escient.

présidentielles au tableau

http://www.c8.fr

Sources images:

https://en-marche.fr/

 

 

Publié dans Ressources intéressantes | Laisser un commentaire

Il était une fois l’otite…

Pas de chance, le jour de mes congés je tombe malade. pas malade d’une façon anodine… MALAAAADE! Le soir même, je ressens une lourdeur, au niveau de mes oreilles, j’ai sommeil, j’ai une fièvre qui se déclenche, je me sens fatiguée d’une façon soudaine! Ah! ça sent l’otite.

Mais je me dis si moi, j’ai eu mal à en pleurer comme un bébé, je n’ose penser à la douleur de tous ces enfants fragiles qui doivent passer par cette douloureuse épreuve. Cette douleur m’est familière, cette sensation de quelqu’un qui vous enfonce plusieurs épingles dans les oreilles sans s’arrêter!! Les sensibles qui adorent la piscine, mais qui même en se couvrant, n’y échappent pas, un rhume mal soigné, une tête qu’on a oublié de couvrir.

Tous ces facteurs qui font qu’un individu sera plus sensible qu’un autre. C’est comme si on avait serré mon menton dans un étau, une sensation vraiment désagréable. Vous savez que les douleurs nous font faire parfois des choses insensées! Ou des pensées saugrenues nous traversent l’esprit! C’est ce qui s’est passé, chers parents,  une douleur insupportable m’a fait testé un remède de grand-mère. Très dubitative, on le sait on lit énormément de choses sur le Net, mais de là à les expérimenter?? Il y a un monde qui nous sépare…

Pourtant cette fois-ci, l’expérience incertaine a donné un résultat au delà de mes espérances!! J’ai tenu à la partager avec vous, pour que vos enfants soient soulagés le plus rapidement possible!

Pour cela il vous faudra:

  • Un demi oignon
  • un bonnet
  • 2 feuilles de sopalin

Prendre un demi oignon

otites 1.jpg

 

Le couper grossièrement

otites 4

 

Chauffer le tout dans le four à micro-ondes pendant 20 secondes, si vous n’en n’avez pas, faites le revenir dans une poêle SANS AUCUNE MATIERE GRASSE, TRES IMPORTANT!!!

Bien envelopper

otites 5

Enfiler le bonnet ( vous voyez n’importe quel sorte de bonnet fera l’affaire!!)

otites 3

 

Et l’appliquer sur l’ oreille douloureuse, en coinçant ce petit carré sous un bonnet, comme sur la photo ci-dessous. Renouveler l’opération 3 fois.

otites 2

L’oignon joue le rôle de décongestionnant, la douleur disparaît quasi instantanément, quel bonheur!

Important:

JE NE SUIS PAS EN TRAIN DE DIRE QU’IL N’EST PAS NÉCESSAIRE D’ALLER CONSULTER L’ORL, JE VOUS PARTAGE MON EXPÉRIENCE DE LA DISPARITION DE LA DOULEUR. MALGRÉ TOUT J’AI QUAND MEME ÉTÉ SOUS ANTIBIOTIQUES, ACCOMPAGNES DE GOUTTES AURICULAIRES, MAIS SANS LES DOULEURS!

 

Publié dans Pour les parents | Laisser un commentaire

Les guerriers de la Vie

Dimanche soir, « zone interdite », consacré aux enfants malades, mais qui ne se résignent pas, qui se battent envers et contre tout à l’hôpital Trousseau. Ils s’appellent :

  • Marie-Françoise en chimio, pour une leucémie, qui garde sa joie de vivre, malgré la perte de ses cheveux.
  • Manon, avec une scoliose qui, si pas soignée la met en grand danger.
  • Youssef, qui partage son temps entre l’école et les dialyses.
  • Victoria, avec des problèmes osseux, et qui a déjà subi  de multiples interventions depuis petite.
marie-francoise

Marie-Françoise qui reste sans voix en rencontrant son chanteur préféré.

Des mots comme combativité, courage, persévérance, espoir, optimisme ou encore enthousiasme me viennent pour qualifier les obstacles que ces enfants doivent surmonter.

Lorsqu’on interroge les adultes, les mêmes mots reviennent:

« Ils nous donnent une leçon de vie, de courage ». Le comble de l’ironie parfois c’est que les adultes croient qu’ils n’ont de leçons à recevoir de personne, surtout pas des enfants, eh! non! Détrompez-vous, ils nous donnent une claque magistrale!

manon

Manon avec sa maman, avant une longue opération

Leur force et leur arme c’est l’insouciance, et lorsque vous regarderez le reportage, le rôle des parents est décisif dans le chemin d’espoir pour la guérison, car ils soutiennent, accompagnent leur enfant dans cette épreuve difficile. Vous me direz évidemment! Eh! bien non! Vous avez des parents qui n’y arrivent pas, et les rôles s’inversent ce sont les enfants qui se retrouvent à réconforter, rassurer les parents alors que ce n’est pas leur job je tiens à le préciser!!

En tout cas, j’ai trouvé ce reportage beau et plein d’émotions, j’en étais toute retournée de voir ces enfants empreints de réalité, tout en gardant leur âme d’ado, d’enfant, et en composant la vie avec leur maladie, ou leur handicap, et ne se plaignant JAMAIS!

J’espère que vous apprécierez autant que j’ai apprécié regarder le parcours de ces enfants!

« Enfants à l’hôpital: leur extraordinaire énergie pour  guérir. »

Bon visionnage!!

http://www.m6.fr › Les émissions sur M6 › Émission Zone interdite

Source images: Non Stop Zapping 

Et  https://fr.news.yahoo.com/enfants-%C3%A0-lh%C3%B4pital-leur-extraordinaire-191500163.html.

Merci à l’hôpital Trousseau :  http://trousseau.aphp.fr/

Publié dans Ressources intéressantes | Laisser un commentaire

Que font-ils quand vous n’êtes pas là?

Un reportage que j’ai trouvé  intéressant (que je ne classerais pas dans les télés réalités même si c’est défini comme telle, car pour moi, il y aurait un peu de connotation péjorative), diffusé le 8 janvier sur TF1, « La Vie Secrète des enfants » vous montre ce que vos enfants font quand ils sont à l’école ou au centre de loisirs.

12 enfants âgés de 4 à 5 ans, filmés par 24 caméras, qui ne se connaissent pas, vont apprendre à se connaître, à évoluer ensemble, en collectivité.

Un reportage très intéressant parce qu’il décrypte ce vivre ensemble. Vous y verrez des disputes, des amitiés, des caprices, des réactions inattendues et touchantes, rigolotes, et ce, filmé sur une période de 10 jours.

Les personnalités qui se révèlent, parfois fortes, parfois timides. Un zoom sur ce qu’ils font, comment ils agissent quand les parents ne sont pas là.

3 professionnels pour les suivre, observer et commenter :

  • DENERVAUD Solange, doctorante en neurosciences à l’Université de Genève,( elle a accueilli et accompagné les enfants tout au long des journées).
  • VANNETZEL Léonard, psychologue spécialisé en neuropsychologie et dans la psychologie de l’enfant, rédacteur en chef de la revue scientifique ANAE (Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant) et enseignant dans plusieurs universités parisiennes.
  •  GENTAZ Edouard, directeur de recherche au CNRS en détachement et professeur en psychologie du développement à l’Université de Genève.(Tous deux ont observé, suivi, et commenté les réactions diverses de ces 12 enfants, répartis équitablement en 6 filles, et 6 garçons).

Je mettrais cependant un bémol, le panel n’est pas représentatif de la société réelle, car les familles ont été triées sur le volet, il n’y avait pas de parent sans emploi, ou des enfants de parents séparés ou divorcés. Le reportage était criant de politiquement correct, et cela je le déplore. Est-ce que des acteurs sociaux ont été contactés? Le personnel de centre de loisirs ou même, des instits ont-ils été consultés, ou  partait-on d’une simple étude scientifique, ou vouloir mettre sur le devant de la scène ces bouts de choux pour un audimat quelconque? Pour ma part, ce que j’ai vu, je l’ai vécu maintes et maintes fois, et il n’est pas besoin d’être très diplômé pour connaître tout cela, l’enfant qui ne veut pas s’intégrer, pourquoi? Comment faut-il faire? Ou encore les conflits, comment les désamorcer, ou encore lorsque la violence est présente que faut-il faire? Quelle attitude adopter dans ces moments- là?

En visionnant ce reportage, il vous apportera peut-être des réponses que vous cherchiez…

Source Infos : La vie secrète des enfants – TF1 – MYTF1

http://www.tf1.fr

la vie secrète des enfants.jpg

Une expression du visage qui en dit long!!

Source image : https:// http://www.youtube.fr

Publié dans Ressources intéressantes | Laisser un commentaire

Joyeux Noël Et Bonne Année 2017!

Bonjour chers lecteurs et chères lectrices!

J’espère  de tout cœur que vous avez passé un excellent réveillon de Noël, tout comme moi à jouer, rigoler, partager avec vos enfants, comme je l’ai fais avec nièces et neveu, ou autrement, et plus calme c’est bien aussi!

Je suis très touchée, parce que de jour en jour, vous êtes de plus en plus nombreux et nombreuses à me lire, à vous arrêter sur un article ancien, qui vous a touché ou interrogé.

Je tenais également à vous présenter mes Meilleurs Vœux pour cette année 2017!

J’ose espérer que vous avez fêté la Saint Sylvestre, en dansant, ou en dégustant de bons petits plats par exemple!

Mais n’oubliez jamais que le partage, la joie, et le fait de se réunir, reste un symbole très fort. Oh! Parfois on ne peut se réunir, mais on pense les uns aux autres et cela c’est déjà énorme!

2016 a été une année assez mouvementée, alors être ensemble, se serrer les coudes,dans les bons et mauvais moments permet de mieux repartir encouragés, et propulse chacun, vers ce qui attend petits et grands : LE MEILLEUR!

photo-montage-bonne-annee-2017-27

Source Image : http://www.tutsps.com

Publié dans Evènements | Laisser un commentaire

Ode aux mamans…

Je voulais vous présenter un film rafraichissant pour toutes les mamans, sorti cet été, qui s’intitule « Bad moms », en français « les mères indignes ». Attention tout de même! Il comporte des répliques assez crues pour des enfants, à partir de 16 ans, je dirais: Voici le pitch :

En apparence, Amy a une vie parfaite : un mariage heureux, de beaux enfants et une carrière qui décolle. En réalité, elle se met tellement la pression pour être au top sur tous les fronts, qu’elle est sur le point de craquer.

Au bout du rouleau, elle trouve comme alliées deux autres mères épuisées elles aussi par le stress des règles imposées par Gwendoline, la toute puissante présidente des parents d’élèves. Ces trois nouvelles meilleures amies se lancent dans une folle virée en quête de fun et de détente, loin de leurs responsabilités conventionnelles de mères de famille. Ce qui a tendance à crisper le clan de Gwendoline et ses mères parfaites…

Source informations: http://www.allocine.fr

Source vidéo:  https://www.youtube.com

Une maman :

  • Fait les courses
  • Pense au goûter des enfants
  • Porte les sacs toujours lourds
  • Prépare le repas
  • Aide pour les devoirs ou les leçons (parfois au dernier moment!)
  • Coud, ou répare les doudous
  • Part du travail précipitamment, si son enfant tombe malade
  • Se lève la nuit pour préparer le biberon, ou allaiter (si ce n’est pas toutes les 2 ou 3 heures!)
  • Garde les enfants
  • Fait le ménage
  • Fait la vaisselle (quand il n’y a pas de lave-vaisselle bien sûr!)
  • Le linge (Merci à la machine à laver!)
  • Tempère les disputes entre les enfants
  • Trouve les mots pour réconforter…
  • Raconte les histoires pour s’endormir
  • Amène les enfants aux activités
  • Assiste aux réunions de parents d’élèves…, la liste n’est pas exhaustive!

Bref, tout le monde a compris, que sans les mamans, les papas se sentent comme lâchés sur une île au milieu de nulle part!

J’exagère, je caricature, ATTENTION!! JE NE GENERALISE PAS, il existe des papas qui remplissent très bien leur mission, mais je ne me trompe pas si j’ose avancer, que quelquefois certaines mamans ne sont pas beaucoup aidées!

Alors on pourra dire ce que l’on voudra, une maman fait ce qu’elle peut!  Il ne faut pas qu’elle culpabilise parce qu’elle a trop fait ou pas assez!!

Ce film, je tiens à vous le présenter, avant tout pour que les mamans arrêtent de culpabiliser sur telle ou telle chose qui s’est passé, ou elles ont senti qu’elles n’avaient pas assuré… Stooop!

Comme je le dis souvent, une maman est capable du pire comme du merveilleux pour le bonheur de ses enfants. Je vous invite à le regarder, il en vaut la peine!

Les mamans auront beau se dire, je cite: il m’exaspère cet enfant,  cet enfant est pénible ou encore cet enfant  me fatigue!! Ce sont les vôtres, pas ceux de la voisine! Lorsqu’ils ne sont pas là, ils vous manquent et vous ressentez un vide dans la maison, une part de vous n’est pas là, et la maison est trop calme! Chères mamans, cela s’appelle un amour inconditionnel! Un amour tellement précieux que vous n’échangeriez contre rien même pour tout l’or du monde!

 

Publié dans Films à voir! | Laisser un commentaire

Embarquement immédiat pour Madagas’care!…

photo-sandrine

Sandrine LECOINTE

 Chers lecteurs et chères lectrices, le ton est donné, vous allez voyager, vous évader, le temps d’une page, un instant suspendu garanti!

C’est au cours de l’évènement Start-up Week-end Paris, Madagascar Edition 2016, du 27 novembre , que j’ai fais la connaissance de Sandrine LECOINTE , Présidente Fondatrice de MADAGAS’CARE COSMETIQUES, une toute jeune start-up, existant depuis 2015. Cependant, quand vous l’entendez en parler, vous avez la sensation qu’elle existe depuis bien plus longtemps que cela, tellement le sujet ne tarit jamais, il y a tant à dire, et à faire!

A la tête de cette entreprise, une femme avec une double culture (française et malgache), une femme volontaire, souriante, engagée, et passionnée par ce qu’elle fait.

J’ai tenu à l’interviewer, parce que d’une part, je souhaitais illustrer l’évènement avec un projet qui s’est concrétisé, et qui touche Madagascar, et d’autre part, parce que sa démarche, sa vision adoptée, m’ont profondément touchée.

Sandrine! Bonjour!

Sandrine.L: Bonjour!

Parlez-moi un peu de vous, de votre parcours?

Sandrine.L: J’ai un parcours vraiment loin d’être ordinaire! En fait, j’ai vécu 20 ans en Afrique, j’ai suivi des études dans une filière artistique. De là, est né un  goût pour les arts, la créativité et le design. Je suis passée par les petits boulots alimentaires, j’ai travaillé également 8 ans dans le nucléaire, et puis le déclic s’est produit à la naissance de mon fils.

Une envie d’entreprendre, et de participer à une certaine reconstruction de Madagascar,  en faisant quelque chose de bien, de bon pour l’Ile dont je suis originaire. Finalement, j’ai relevé le défi, et pris la tête d’une activité. Je ne vous cache pas que cela a été très difficile, mais quand on démarre une start-up, et qu’on se passionne pour ce qu’on décide de faire, cela vous prend aux tripes, vous avez des freins, mais il est indispensable de savoir:

  • Où on veut aller, quelle direction prendre
  • Quels sont les objectifs que l’on se fixe
  • Quels moyens on met en œuvre pour les atteindre, ou les dépasser.

Autour de vous, les amis ne vous comprennent pas, vous ne pouvez  partager cet engouement qu’avec des personnes, dont le point de vue et la vision, concordent avec les vôtres.

Qu’est-ce qui vous a amené à choisir le secteur du cosmétique?

Sandrine.L: C’est une passion depuis toujours. Une vraie passion. Je suis constamment étonnée  de ce qui peut être accompli, pour améliorer, embellir, sublimer la peau. C’est un élément de notre corps tellement complexe qui diffère selon nos origines, et moi qui suis métissée, cela me parle d’autant plus!

En 2013, à 7 mois de grossesse, j’ai été victime d’une fracture du bassin, un cas pourtant très rare!  9 mois de rééducation qui ne donnent aucun résultat, entre les séances de kiné, les antalgiques, les médicaments, je ne constatais aucune amélioration.

 En 2014, pressée par ma famille, qui me conseille de me faire masser,  je décide de les écouter. Il faut vous dire qu’en ce qui me concerne, le massage est un dernier recours , si je ressens des douleurs, mais ce n’est pas dans mes habitudes, contrairement à ma mère et mes tantes qui l’ont entièrement intégré dans leurs habitudes culturelles!

baobabs

Une allée de baobabs à Morondava

C’est ainsi que quelque part, dans un village, non loin de Morondava, j’ai fais la connaissance d’une masseuse. Au bout d’1 mois, je sentais déjà les effets bénéfiques sur mon corps. Intriguée par ce changement miraculeux, je lui ai posé des questions au sujet de ses huiles, de ce qu’elle utilisait comme plantes pour me masser. Elle m’a tout expliqué. Elle préparait  des décoctions, et réalisait des huiles à partir de certaines plantes, qui m’ont d’ailleurs aidée à recouvrer la santé.

A cet instant, j’ai réalisé que la connaissance de ces femmes malgaches, à propos des plantes que nous avons chez nous, n’étaient pas du tout mise en valeur, la raison de ma démarche, car j’estime que cela doit être vu et connu!

D’où votre choix d’inclure  des ressources naturelles malgaches dans vos produits?

Sandrine.L: Exactement. Il faut savoir que je travaille avec un Laboratoire Français expert en cosmétiques naturelles. Qui dit naturel, dit absence totale de pétrochimie, de paraben, ou de silicone, toute source de perturbations endocriniennes, il faut le savoir.

Quelles différence y-a-t-il entre vos produits, et les produits courants sur le marché?

Sandrine.L: Il n’y a pas d’ingrédients transformés. Par exemple pour le gommage, j’utilise les copeaux de noix de coco. Moins de pollution, un plus pour la planète.

Parlez-moi de votre logo, je le trouve très joli!

logo-mada-cos-2

Logo de MADAGAS’CARE COSMETIQUES

Sandrine.L: la fleur symbolise une fleur très connue chez nous, la Pervenche de Madagascar. Et au cœur de cette fleur, y est représenté tous mes actifs, les 11 plantes que j’utilise comme le coco, le karité, le jojoba etc…

Quelles promesses garantissez-vous? L’efficacité, le naturel?

Sandrine.L: Ma garantie est d’avoir un corps sain en utilisant des produits sains. Même les femmes enceintes peuvent utiliser les produits que je propose. A partir de 25 ans, nous pouvons considérer que la peau est « formée », elle a son vécu, les poches, les cernes, les rides font leur apparition.

Les nombreuses propriétés de la « Centella Asiatica », plus connue chez nous sous le nom de « Talapetraka », ainsi que son efficacité n’est plus à prouver! Elle est utilisée notamment chez certaines grandes marques.

Donc vous voyez! Personne ne met Madagascar en avant, tout le monde se sert et détruit, mais il n’y a quasiment pas d’action pour repeupler l’Ile avec des arbres.

Saviez-vous qu’il y a 30 ans en arrière on l’appelait l’Ile Verte ? La végétation y était luxuriante, maintenant on la nomme l’Ile Rouge parce qu’elle a laissé la place à la terre rouge, brûlée.

Maintenant pour moi, votre engagement coule de source!

A ce propos, pourriez-vous m’en dire plus sur votre engagement, notamment l’opération 1 produit acheté= 1 arbre planté?

La contribution de MADAGAS’CARE COSMETIQUES pour la reforestation à Madagascar en partenariat avec l’Association Sous le même ciel et Alamanga

Voilà ma conception:

Je prends ce que la Nature me donne, mais je dois redonner à la Nature ce qu’elle m’a apportée. A travers toutes ces actions, je souhaite mettre Madagascar, et les femmes en avant.

Quel beau slogan, si tout le monde faisait attention, il y aurait moins de pollution humaine!

Que diriez-vous pour conclure cette interview?

Sandrine.L:Je dirais qu’avoir des enfants, change parfois  notre positionnement, et nos priorités dans la vie.

Pour ma part, j’ai foi en mes cosmétiques, à venir j’aimerais proposer une gamme pour hommes, mais aussi pour les enfants, parce qu’ eux aussi sont directement concernés, ils sont l’avenir. Et je laisserai une question ouverte, qui va sans doute en faire réfléchir plus d’un:

Que va-t-on laisser comme héritage à nos enfants?

J’espère de tout cœur, qu’après cet entretien si riche, chacun, chacune, va essayer de se sentir plus responsable et plus impliqué!

Merci Sandrine LECOINTE, de m’avoir accordé cette entrevue!

Sandrine L: Merci à vous!

Source Image Baobabs:https://association-fanamby.org

Sites et contact:

https://www.facebook.com/Juniors-Pour-Madagascar

Association partenaire Sous le même ciel et Alamanga: http://www.sous-lememeciel.com

https://fr.ulule.com/madagascare-cosmetiques

sandrine@madagas-care.fr

www.madagas-care.fr

Publié dans Interviews | Laisser un commentaire